L'enterrement est samedi après-midi, je vais pouvoir m'y rendre. Je vais demander à Fred de m'emmener comme je ne peux pas conduire. Ce matin je suis passée devant sa maison car elle se trouve sur mon parcours. Cela m'a fait bizarre... Elle n'est plus là... Je sais qu'elle m'aurait vraiment hurlé dessus si elle m'avait vu ainsi. "Tu ne fais pas partie des faibles, tu dois te bouger et avancer", alors je vais écouter même si je n'ai pas le coeur à ça.
Comme si cela ne suffisait pas je viens d'apprendre ce matin le décès du père d'un ami. Il sera enterré demain. Je l'ai vu ce matin et je n'ai pas su quoi lui dire, il avait les larmes aux yeux, lui qui ne craque jamais.
La période est triste et je n'ai pas envie de sourire, de parler. Mon blog est le seul endroit où j'arrive à m'exprimer. Trop de souvenirs sont présents.